Quatre saisons

Publié le par L_OuRs

   Je me souviens encore ces matins de printemps

       Où dans le ciel l’oiseau s’envolait gazouillant

           Où la fleur s’ouvrirait, que cueillerait l’enfant

               Où le blé très bientôt pousserait dans les champs


                                                                           Je me souviens aussi de ces beaux jours d’été

                                                                               Où Hasard de la vie nous a fait rencontrer

                                                                                   Où quand tu m’as souri, mon coeur avait cédé

                                                                                           Où ton corps et le mien aimaient à s’enlacer

 

   Je me souviens encore du triste soir d’automne

       Où au hasard du vent tu rencontras cet homme

          Où, partie avec lui, tu ne vis plus personne

               Et plus jamais ne vint dans ma vie monotone

 

                                                               Je me souviens surtout cette longue nuit d’hiver

                                                                    Où d’un dernier soupir, je rejoignais l’enfer

                                                                       Où la glace en mon âme figea mon coeur en pierre

                                                                           Et mon corps en bois dur et mes pensées en verre.

Publié dans Poésie

Commenter cet article

L_OuRs 31/01/2007 16:30

C'est gentil tout plein ça :DJ'en ai plein des poèmes en fait, dans un carton chez mes parents, pis d'autres dans un vieux fichier word.Regarde sur le forum de Benoît Dorémus si ça te dit...J'en mettrais d'autres ici plus tard.

Marine 15/01/2007 20:37

Han Nours il est superbe ce texte j'en ai des frissons partout !!